Accueil du site > Mots-clés > Divers > Pénurie

Pénurie

Pages 1 | 2

Algérie : Les hospitalo-universitaires expriment leur ras-le-bol
Pénurie de médicaments

Algérie : Les hospitalo-universitaires expriment leur ras-le-bol

7 juin 2012

A croire le ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, il n’y a pas un manque de médicaments dans les structures de santé publique, mais juste un « problème de distribution ». Ce n’est pas l’avis des hospitalo-universitaires qui ont exprimé, hier, lors d’une AG tenue au CHU Mustapha, leur ras-le-bol de cette situation de pénurie qui touche l’ensemble des pathologies. Une rencontre à laquelle a pris part le directeur de la pharmacie au sein du département de Ould Abbès. Pour le (...)

Pénuries et flambée des prix

Algérie : L’Aïd trop cher payé

3 septembre 2011

Peut-être bien que pareille situation n’a pas été connue depuis fort longtemps par les citoyens durant les journées de l’Aïd, mais il faut dire que cette année les commerçants n’y sont pas allés avec le dos de la cuiller. En effet, à Blida notamment et d’autres régions du pays, c’était soit ‘makache’ soit à des prix imaginaires que les marchands, qu’ils soient dans les magasins ou ailleurs, accueillaient leurs clients avec, en prime, un ‘Saha Aidkoum’ automatique et sans chaleur. Ainsi, le sachet de lait (...)

Algérie : Trois milliards de dinars d’équipements médicaux inutilisés

28 août 2011

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Djamel Ould Abbès a réitéré hier, en marge de sa visite de travail dans la wilaya de Tizi Ouzou, que la pénurie des médicaments est le résultat « des dysfonctionnements entre la demande et la distribution », tout en pointant un doigt accusateur en direction des « lobbies » qu’il tient pour responsables en expliquant que certains importateurs sont aussi distributeurs d’où leur influence sur la disponibilité des produits qu’ils (...)

Algérie : Des médicaments périmés en pleine pénurie
Santé

Algérie : Des médicaments périmés en pleine pénurie

27 août 2011

Les avis divergent toujours sur la pénurie de médicaments qui persiste depuis plusieurs années. Ces derniers jours, le ministère multiplie les sorties médiatiques pour donner ses explications. Après s’être attaqué aux grands distributeurs de médicaments les accusant de faire dans la spéculation, le ministre de la Santé Djamel Ould Abbès a imputé, ce jeudi à Alger, la rupture de stocks de certains produits aux mauvaises planification, programmation et distribution. Si dans certains établissements (...)

Le ministre accuse les grands distributeurs
Pénurie de médicaments

Le ministre accuse les grands distributeurs

20 août 2011

Le ministre de la Santé Djamel Ould Abbès persiste à affirmer qu’il n’y a pas de pénurie de médicaments mais juste une mauvaise distribution. Impossible pour le ministère de reconnaître la rupture de stocks de plusieurs produits sur le marché, une liste de 250 médicaments, selon les estimations du syndicat des pharmacies d’officines (SNAPO) au moment où tous les professionnels dans ce domaine ainsi que les associations de malades crient haut et fort à la pénurie. Intervenant jeudi à l’ENTV à l’émission (...)

Pénurie de médicaments

Les « aveux » de la pharmacie centrale

17 août 2011

Les pénuries répétées de médicaments restent une énigme même pour les professionnels du secteur. Une situation bien réelle qui dure depuis des années et pour laquelle aucune explication claire n’est donnée même de la part du ministère de la Santé. La liste des produits en rupture de stocks s’allonge de jour en jour au moment où la tutelle refuse d’admettre cet état de fait préférant minimiser le problème et parler de simples perturbations dans le marché. Une position que les professionnels du médicament ainsi (...)

Pénurie de médicaments en Algérie : La polémique enfle

Pénurie de médicaments en Algérie : La polémique enfle

1er août 2011 1

D’un côté, les pharmaciens d’officine regroupés autour de leur syndicat (le SNAPO) et les associations de malades, de l’autre, le ministère de la Santé. Les premiers se plaignent de la pénurie de médicaments. Le second assure que « tous les produits couvrant la pathologie d’urgence et les maladies chroniques sont disponibles ou en voie de l’être ». Après la montée au créneau successivement du SNAPO et des associations de malades notamment chroniques, un communiqué du ministère de la Santé, répercuté par (...)

Algérie : Des médicaments toujours indisponibles

Algérie : Des médicaments toujours indisponibles

5 septembre 2010

Les déclarations les plus contradictoires continuent d’être recueillies à propos de la disponibilité des médicaments et la rupture de stocks pour ceux destinés notamment aux malades chroniques. D’un côté, les officiels à savoir le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière Djamel Ould Abbas affirme que les médicaments sont désormais disponibles, avec un stock de six mois, à compter de la mi-août, alors que les associations des malades parlent encore de « pénurie ». La présidente de l’association (...)

Algérie : Nouvelle tension sur le lait en sachet à l'Ouest

Algérie : Nouvelle tension sur le lait en sachet à l’Ouest

28 août 2010

Une tension sur le lait en sachet est observée depuis la fin de la semaine dernière à Oran. Les livraisons des laiteries privées aux commerces ont sévèrement reculé faisant craindre une énième pénurie du lait en sachet durant la deuxième quinzaine du mois sacré qui enregistre habituellement une hausse soutenue de la consommation. A l’origine de cette situation, l’épuisement des stocks des six laiteries privées de la wilaya à cause des perturbations dans l’approvisionnement en poudre de lait. Les (...)

Les malades chroniques attendent toujours

Algérie : Le marché du médicament dans tous ses états

13 août 2010

« C’est bien de prendre des mesures d’urgence pour pallier les pénuries de médicaments, mais il faut réorganiser durablement le secteur », nous a déclaré Messaoud Belambri, président du Syndicat national des pharmaciens d’officines (Snapo). Interrogé sur la réception « graduelle » de 54 médicaments en rupture de stock pour les malades chroniques, annoncée par le ministre de la Santé, Djamel Ould Abbas, le président du Snapo estime que l’Etat doit prendre en charge le secteur du médicament par une « refonte (...)

page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes